opposants

Bon voyage Monsieur Marx

Monsieur le Préfet Jean-Luc Marx,

Vous nous avez jugé « gentils »… Vous êtes trop bon !
C’est vrai, notre « retenue », se confond malheureusement trop souvent avec une tendre innocence : « le Réunionnais est gentil », comme Robinson aurait pu le dire de Vendredi.
Est-ce pour cela qu’avant de partir vous avez signé en catimini la modification du SDC ?

Lire la suite

Lettre ouverte collective au Président Hollande : Avant de commettre l’irréparable…

Monsieur le Président,

Vous avez souhaité faire précéder votre visite par celle de votre ambassadeur pour la protection de la planète, M. Nicolas Hulot ; ainsi, vous n’ignorez rien du rejet grandissant de la nouvelle “ route en mer ”. Les inquiétudes nées des transgressions à la démocratie dont ce projet inadapté à notre île a bénéficié jusqu’ici ont déjà suscité douze recours contentieux.

Lire la suite

FT n°4: La NRL du tout voiture est condamnée en ce XXIe siècle!

"Au lieu de supprimer les comas circulatoires qui s’annoncent, elle aggrave le « tout voiture » dans l’île."

"Cette route en mer est inutilement arrogante pour franchir 12km quand on peut le faire simplement par voie terrestre et sans dérogation environnementale."

LIRE LA SUITE

FT n°3: Route en Mer: "Il nous faut revoir la copie!"

"Quelle est la garantie sur la NRL?"
"On nous promet des ouvrages conçus pour résister 100 ans ... mais en réalité, les entreprises ne s’engageront pas contractuellement au-delà d’un an (garantie de parfait achèvement)."

"Le contribuable restera le payeur en dernier ressort!" 

LIRE LA SUITE

Nouvelle Route Littorale : Urgence ? halte aux pompiers pyromanes !

Ils ont retardé le chantier et veulent maintenant nous interdire d’y réfléchir!

Vue du chantier de l'échangeur de la Montagne depuis la digue de la piste d'accès au chantier à la Possession.

Alors que l’opinion réunionnaise opère pas à pas une prise de conscience de l’énormité du projet, ses promoteurs recourent à l’intimidation : « assez tergiverser », « criminel » selon eux... Pas moins ! Tout le monde sait qu’il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Le public admet l’urgence d’une solution mais la NRL en l’état est loin d’y répondre puisque sa livraison est repoussée à 6 ans, en 2018/19 au mieux.

Lire la suite

Communiqué de l'association RASINE KAF

"RESPEK NOUT MEMWAR, KRAZ PA NOUT LISTWAR

Suite  à l’article paru dans Clicanoo le samedi 22 mars 2014, et l’annonce de Dominique FOURNEL concernant l’exploitation de nouvelles  carrières pour la construction de la nouvelle route du littoral, notamment le site de la RAVINE DU TROU à Saint-Leu ET LE SITE DE DIORE à Saint-André, nous appelons à une mobilisation d’urgence de l’ensemble des acteurs du patrimoine et des associations attachées à la préservation et à la sauvegarde des sites historiques de la Réunion. Nous vous proposons de remettre en place le KOLEKTIF RESPEK NOUT MEMWAR qui a su se battre courageusement contre la volonté d’André Thien Ah Koun de changer le nom de la Plaine des Cafres en 2003 en nouvelle dénomination perfide.

Lire la suite

NRL: "Dites leur de creuser un tunnel! Ils auront leurs matériaux!"

Lettre ouverte à Monsieur Didier ROBERT, Président de la Région Réunion

Monsieur le président,

Vous avez décidé de faire passer en mer, pieds dans l’eau, sur des fonds instables et mal connus, la liaison ouest/nord si vitale pour les transports et pour nos déplacements, et donc pour l’ensemble des activités des habitants de cette île. 

Lire la suite

NRL : Sortir de l’impasse du tout-voiture est le principal enjeu d’avenir

     

NRL : Sortir de l’impasse du tout-voiture est le principal enjeu d’avenir

Lettre ouverte à Monsieur Lambert, Président de l'AURC (Association des Usagers de la Route en Corniche) 

Après vous avoir écouté à la radio ce 7 janvier, face à Jean-Paul Panechou d’ATR-Fnaut (►lien vers le podcast de l'émission - plus disponible), nous avons à vous faire les observations suivantes :

Vous avez dès les premiers instants, expliqué votre soutien au projet de route en mer en vous plaçant sous l’autorité des “ingénieurs et experts” qui le portent, avec l’excuse de ne pouvoir « rivaliser » avec eux.

Lire la suite